2520 - Single_lajmi | Ministria e Puneve te Jashtme
MPJ
  • 26 March 2018
  • SHARE
  • PRINT

Communiqué de presse

Prishtina, le 26 Mars 2018 – Au moment où la République du Kosovo et la République de Serbie sont entrées dans une phase finale du dialogue sur la réalisation d'un Accord Juridique Obligatoire / Le Traité de Paix entre les deux pays, l'entrée illégale de hauts fonctionnaires de l'Etat serbe sur le territoire de la République du Kosovo est une provocation, une tentative d'escalade de la situation sur le terrain pour renforcer la position dans les pourparlers et une pure promotion des relations interethniques.

 

 La République du Kosovo et la République de la Serbie, dans le cadre du dialogue négocié par l'UE, ont conclu un Accord qui précise de manière claire les règles et les procédures pour les visites de hauts fonctionnaires des deux États respectifs. 

Par conséquent, le Ministère des Affaires Etrangères estime que l'acte illégal de hauts fonctionnaires du voisin du nord constitue aujourd'hui une violation grave non seulement de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la République du Kosovo mais aussi de l'Accord de Bruxelles. 

Le Ministère des Affaires Etrangères reste attaché au dialogue, à la promotion à l'avenir des relations de bon voisinage, au renforcement de la paix et de la stabilité dans la région des Balkans Occidentaux et à l'amélioration du bien-être de tous les citoyens sans distinction d'origine ethnique, mais ne sera pas silencieux et ne tolérera pas un tel comportement. 

Le Ministère des Affaires Etrangères appelle les Etats Quint, l'Union européenne et la communauté internationale en général à exhorter l'Etat serbe de toute urgence à prendre ses distances par rapport aux politiques et les actions provocatrices visant à détériorer et à déstabiliser la situation.

Foto Galeria