2626 - Single_lajmi | Ministria e Puneve te Jashtme
MPJ
  • 18 January 2018
  • SHARE
  • PRINT

Explication concernant la publication des décisions relatives à la prorogation du mandat des représentants diplomatiques par le Premier Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères, M. Behgjet Pacolli

Prishtina, le 18 Janvier 2018 – Sur la base des rapports des médias, pour la prise de certaines décisions du Premier Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères, M. Behgjet Pacolli, par lesquelles le mandat des représentants diplomatiques a été prolongé, nous vous informons que cela a été fait en pleine conformité avec la Loi sur le Service étranger, respectivement article 22, et conformément aux recommandations reçues par le Bureau National de l’Audit.

 

 Tous les diplomates en question ont passé leur mandat de quatre (4) ans, comptant la date de leur nomination à un service diplomatique, comme prévu par l'article 22 de la Loi sur le Service Etranger et l'article 10 de la Règlementation sur le Service Etranger (2009) ). Par conséquent, pour que les diplomates en question continuent leur travail, des décisions sont prises pour la poursuite de leur mandat.

Nous souhaitons également préciser que le retour des représentants diplomatiques à la République du Kosovo n'est pas lié à ces décisions et que le retrait (la rentrée) des représentants diplomatiques est effectué dans le cadre d'une autre procédure légale fondée sur l'article 23.2 de la Loi sur le Service Etranger et des procédures établies par la Règlementation sur le Service Etranger (2009).

La prorogation du mandat aux diplomates, par le Premier Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères, M. Behgjet Pacolli, visait à donner suite aux conclusions du Bureau National de l'Audit et à établir le principe de légalité, en raison: que les diplomates en question ont servi dans des missions sans mandat légal à ce jour.

Les autres reportages des médias sont faux car la poursuite du mandat des diplomates jusqu'à un certain moment n'implique ni ne porte préjudice à leur retour en République du Kosovo puisque, comme indiqué, cela se fait suivant une autre procédure, défini par la loi.

Foto Galeria