3993 - Single_lajmi | Ministria e Puneve te Jashtme
MPJ
  • SHARE
  • PRINT

La Ministre Haradinaj - Stublla: Personne n'a pour mandat d'effectuer des patrouilles avec la gendarmerie serbe sur le territoire de la République du Kosovo

Prishtina, le 9 août 2020 - La Ministre des Affaires Etrangères et de la Diaspora, Mme. Meliza Haradinaj - Stublla, a déclaré que l'entrée de la gendarmerie serbe sur le territoire de la République du Kosovo est inacceptable.

Selon la Ministre Haradinaj - Stublla, les patrouilles synchronisées signifient que chaque force militaire opère sur son propre territoire et ne franchit pas la frontière, et que les parties acceptent de se déplacer le long de la frontière, s'informant mutuellement de ce qu'elles ont rencontré sur leur terrain pendant la patrouille synchronisée.

" L'événement du 7 août à Karaçevo ne se révèle pas être une patrouille synchronisée, mais une patrouille conjointe avec la Serbie, pour laquelle personne n'a de mandat ou d'autorité. Par conséquent, il convient de clarifier aux personnes concernées si la Serbie a violé l'accord avec l'OTAN, qui est entrée à 300 m sur le territoire du Kosovo, ou cela l'a fait avec l'approbation préalable ! ", a déclaré la chef de la diplomatie de la République du Kosovo.

En outre, la Ministre Haradinaj - Stublla a déclaré que la terrorisation du peuple albanais à la frontière avec la Serbie, à travers le défilé de l'uniforme serbe et le souvenir des crimes génocidaires de la Serbie au Kosovo, n'aide pas à la normalisation des relations, à la réconciliation, ni à l'établissement de la paix et la stabilité dans la région.

" Les uniformes de l'armée et de la police serbes sur le territoire du Kosovo ouvrent les blessures des crimes impunis et des traumatismes de la guerre de 1999. Par conséquent, les mécanismes de sécurité ne devraient en aucun cas permettre, et encore moins faciliter de telles patrouilles dans le territoire de la République du Kosovo, qui suscite inquiétude et insécurité chez les citoyens de cette région, trouble la paix, et provoque violence et légitime défense ", a déclaré la Ministre des Affaires Etrangères.

La Ministère des Affaires Etrangères et de la Diaspora appelle la communauté internationale à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de la République du Kosovo, telles que reconnues par près des 2/3 des États du monde, 22 des 27 États membres de l'UE , et 26 des 30 États membres de l'OTAN, ainsi que de respecter la décision de la Cour Internationale de Justice qui a confirmé la pleine légalité de l'Indépendance de la République du Kosovo le 17 février 2008 à l'intérieur des frontières existantes.

Agir conformément à la Constitution et à la Loi n'est pas une déclaration pompeuse, mais une obligation d'État que tout le monde doit respecter !

Foto Galeria